Comment les adresses jetables polluent-elles votre base de données e-mails ?

Selon le site temp-mail.org, 99% des applications et services auxquels nous nous connectons, ont besoin d’une adresse email pour s’authentifier :

  • carte de fidélité,
  • e-commerce,
  • réseaux sociaux,

Pour recevoir un cadeau, accéder à un jeu concours, s’inscrire à une information : l’email est partout.
Cependant, cette popularité le rend très vulnérable.
Et, les réticences de l’internaute à renseigner son adresse principale ne cessent de croître.

C’est inéluctable, les adresses jetables gagnent de plus en plus de terrain dans les listes de diffusion.
Elles ont des conséquences sur les envois et sur la réception des messages.

6 Thèmes Pour  Traiter le Sujet

  • Les 3 types d’adresses jetables.
  • Quelles sont les différences entre l’adresse temporaire et l’alias ?
  • Pourquoi un internaute crée-t-il une adresse jetable ?
  • Quelles sont les conséquences de ces adresses sur votre liste de diffusion ?
  • Comment éviter au maximum d’avoir des adresses jetables dans sa liste ?
  • Comment détecter les adresses temporaires dans une liste d’emails ?

I Les 3 types d’adresses jetables

I.1 Cas n°1 – l’adresse limitée dans le temps de quelques minutes à quelques jours.

Selon les solutions utilisées, il est possible de configurer le temps maximal d’utilisation de l’adresse ou au contraire cette période est définie au niveau du fournisseur de l’adresse.

Comme pour les gadgets de James Bond, l’adresse s’autodétruit à la fin du temps programmé.

De plus, ces adresses sont très peu sécurisées quand le prestataire ne propose pas aussi la création d’un alias.

Exemple de Yopmail où la création d’un alias est impossible : vous avez dans votre base de données emails, l’adresse [email protected].
Vous allez sur Yopmail, vous consultez l’adresse et vous visualisez les derniers messages émis (les messages sont conservés pendant 8 jours).
Ces adresses sont donc presque toujours des adresses poubelles.

I.2 Cas n°2 – les adresses temporaires avec un transfert

Le message reçu par l’adresse temporaire est transféré ou non sur une adresse indiquée au moment de la création du compte.

L’adresse temporaire demeure valable pendant un temps prédéfini ou un nombre de transferts.
Néanmoins, il est possible de créer une adresse avec un transfert sur une période illimitée.

I.3 Cas n°3 – les alias

Les adresses Gmail, Yahoo, La Poste vous permettent de créer des alias.

Un alias, qu’est-ce que c’est ?

Prenons le cas de Yahoo, avec votre adresse [email protected] vous créez jusqu’à 500 alias différents.
Vous devez d’abord indiquer une racine, dans l’exemple suivant surnom.nom.
La structure de l’alias final est : surnom.nom-[mot clé]@yahoo.fr

Toutes vos adresses jetables auront la même racine, le changement intervient au niveau du mot clé.

Vous avez :

L’alias [email protected] est pollué avec des messages commerciaux sans intérêt.
Vous le supprimez, vous ne recevrez plus jamais aucun envoi sur cette adresse.

Un alias ne permet pas de connaître votre adresse principale et vous pouvez le supprimer à tout moment.

II Quelles sont les différences entre les adresses temporaires et l’alias ?

Dans la majorité des cas, l’adresse jetable est éphémère.

Néanmoins, il est possible de créer des adresses jetables durables mais c’est un cas très rare.
Très souvent, l’internaute préfère le couple adresse jetable/alias à l’adresse temporaire pure.

Pour les alias, vous décidez de la durée de vie que vous souhaitez leur donner.
Vous avez le pouvoir de les éliminer à tout moment.

Une autre différence réside dans l’envoi de messages.
Vous pouvez envoyer des messages à partir d’un alias tandis qu’il est presque toujours impossible d’envoyer un message à partir d’une adresse temporaire.

Par exemple, sur Yopmail, une adresse jetable, vous pouvez écrire uniquement à une autre adresse Yopmail mais c’est tout.

Différences adresse jetable et alias

III Pourquoi l’internaute crée-t-il une adresse jetable ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles la personne ne souhaite pas donner son adresse.

III.1 La peur de l’adresse piratée

Vous souscrivez à une carte de fidélité dans un magasin et vous avez indiqué votre adresse principale.
Manque de chance, le système informatique de la boutique a été piraté et votre adresse email est désormais corrompue.
Elle est spammée. En urgence, vous devez changer d’adresse.

L’alias est une excellente solution.
L’adresse est spammée, vous supprimez l’alias.

III.2 L’intérêt du cadeau et rien d’autre

Vous êtes intéressé par le cadeau d’inscription à la mailing liste :

  • une promotion,
  • un jeu concours,
  • un accès gratuit à une solution logicielle,
  • un quiz à passer…

mais vous ne souhaitez pas poursuivre la relation.
Vous décidez donc d’utiliser une adresse jetable.

III.3 La peur d’être spammé

Le cadeau vous intéresse mais vous vous dites, après je vais recevoir des tonnes d’emails commerciaux sans aucune valeur ajoutée.

Pour contourner le problème, vous utilisez un alias pour vous inscrire.
Ensuite, vous jetez un coup d’œil sur les messages suivants.
Vous pourrez décider en toute tranquillité de poursuivre la relation ou non.

Les messages sont nombreux et sans valeur : vous supprimez l’alias.
Au contraire, les messages offrent beaucoup de valeur, dans ce cas vous continuez d’utiliser l’alias.

III.4 Le problème de messagerie

Votre messagerie principale est pleine ou le serveur de réception ne fonctionne plus.

Dans ce cas, la création d’un alias est la solution.
Vous l’utilisez tant que le problème persiste.
Lorsque vous récupérez votre adresse principale.
Vous n’avez plus besoin de l’alias.

III.5 La veille concurrentielle

Vous souhaitez faire de la veille concurrentielle sans pour autant vous dévoiler.

L’alias est la solution parfaite pour répondre à cette situation.
Dans ce cas, vous êtes plutôt actif et votre adresse ne pollue pas la base.

III.6 Effectuez des tests de délivrabilité ou testez une application, un formulaire

De mon côté en email marketing, je les utilise pour faire des tests de délivrabilité et de validité de formulaire.

Ainsi, je bénéficie d’adresses qui sont toujours neuves et je peux voir si le message passe ou non.

Pour les formulaires, il s’agit de vérifier s’ils fonctionnent toujours.

Autre cible, les informaticiens les adorent. Elles sont un puissant allié pour tester, par exemple, une application où il faut rentrer un mot de passe.
Ils génèrent des dizaines d’adresses jetables et vont ensuite vérifier que tout fonctionne dans un environnement réel.

IV Quelles sont les conséquences des adresses temporaires sur la liste de diffusion ?

Il existe deux conséquences principales lorsque vous disposez d’adresses temporaires dans votre base de données.

IV.1 La chute des taux d’ouverture et des taux de clic

Les adresses jetables ou les alias sont bien sûr des adresses dont les taux d’ouverture et de clic sont moins élevés comparés aux autres adresses.

Lorsqu’ils occupent une place significative dans la liste, ils seront donc une cause de la baisse de ces taux.

Or, quand on vous parle d’une baisse de taux, vous tirez la sonnette d’alarme : vous pensez délivrabilité.

IV.2 La problématique de la délivrabilité

Un point clé dans une stratégie d’emailing se nomme la délivrabilité.
Sans elle, vous ne pouvez rien faire.
Vous avez un message exceptionnel, une offre merveilleuse : votre message n’est pas reçu.
La campagne sera un échec total.

Ces adresses polluent votre base, elles entachent votre réputation.
Elles grignotent votre délivrabilité, elles s’assimilent à des microbes.

Or quand les taux baissent, il existe un risque important de perte de délivrabilité.
Il est donc essentiel d’identifier ces adresses pour les supprimer de la liste au plus tôt.
Au moins pour les adresses jetables dont la durée de vie est comptée.

V Comment éviter au maximum d’avoir des adresses jetables dans sa liste ?

Il est important d’éviter ces adresses afin de conserver une bonne hygiène.

V.1 La problématique du cadeau ou du lead magnet

Certains cadeaux sont susceptibles d’attirer les adresses jetables :

  • les jeux concours,
  • les essais gratuits,
  • les bons promotionnels…

Réfléchissez donc à votre lead magnet en fonction de cette problématique.

Le lead magnet une menace ou une opportunité

V.2 Le problème de la sécurité

Lors de l’inscription de votre abonné, vous devez le rassurer sur ce sujet.
Son adresse est stockée en France ou en Europe au moins.
Les données ne sont pas partagées.
Aucun tiers, sauf des experts en email marketing, n’a accès à votre base de données emails.
Ces éléments peuvent être présents au niveau du formulaire.

V.3 La problématique du spam

Lors de son inscription, indiquez au futur abonné au moins la fréquence et le type de messages qu’il va recevoir.
Il peut aussi lui-même définir dès son inscription :

  • ses centres d’intérêt,
  • la fréquence voulue.

Son adresse ne sera pas transmise  à des tiers : il n’y aura ni location, ni vente.
Vous pouvez également présenter un exemple ou un lien vers un ancien message pour prouver la valeur de vos envois.
Rappelez aussi qu’il est possible de se désinscrire à chaque envoi.

Ainsi vous rassurez votre futur abonné.
Vous optimisez vos chances de récupérer une adresse principale.

V.4 Le filtrage des adresses jetables

Facebook, Twitter, par exemple, les filtrent au moment de l’inscription.
Vous ne pouvez pas vous inscrire avec ce type d’adresses.

Le système travaille sur des listes d’adresses temporaires.
Elles bloquent donc les inscriptions lorsqu’une adresse temporaire est détectée.
Il est également possible d’effectuer un envoi 20 minutes après l’inscription pour vérifier la validité de l’adresse.
En cas d’erreur, le compte est suspendu.

VI Comment détecter les adresses temporaires dans une liste d’e-mails ?

Identifier au plus tôt, les adresses temporaires est essentiel pour éviter une pollution de sa base de données.

VI.1 Les noms de domaines connus des adresses jetables

Les adresses dont le nom de domaine est :

  • yopmail.com
  • maildrop.cc – adresse jetable avec la création d’un alias
  • my10minutemail.com
  • 10minutemail.com
  • in2reach.com
  • guerrillamail.com…

sont des adresses jetables.

Il existe de très nombreux domaines d’adresses jetables.
Et de plus, comme dans tous secteurs, des sites d’adresses temporaires disparaissent et apparaissent continuellement. 
Il est donc très important de maintenir sa liste de domaines jetables à jour.

En cas de doute, faites des recherches et vérifiez si le domaine propose des adresses temporaires ou non.
Ces adresses ne font que polluer votre liste, pensez à les effacer.

VI.2 La recherche des alias

Les alias de Gmail sont de type [email protected].
Ceux de Yahoo sont [email protected] (fr, com… ).
Les alias des adresses de laposte.net n’ont pas de structure particulière, une adresse principale peut avoir 6 alias.
Il est impossible de les identifier.

Sur les alias identifiés, ils n’ont pas ouvert 3 mois après l’inscription, vous les supprimez.

Autrement, pensez à enlever au moins une fois par an, les adresses sur lesquelles aucune action n’a été constatée.
Vous évitez ainsi une liste polluée et dont la délivrabilité connaît des problèmes.

VII Actions à mettre en place

  • j’identifie dans ma base données les adresses jetables et les alias ;
  • j’élimine les adresses jetables ;
  • je suis les alias sur les 3 mois suite à leur inscription ;
  • j’élimine les alias qui n’effectuent aucune action sur les 3 mois après leur inscription ;
  • tous les ans, j’élimine de ma base, les adresses qui n’ont fait aucune action pendant l’année ;
Agissez - Mettez en pratique
  • sur ces adresses inactives, je peux mener une campagne de réactivation avant leur suppression définitive. 

Je suis impatiente de voir dans les commentaires votre relation avec les adresses jetables.
Un grand merci pour vos retours.

6 réflexions sur “Comment les adresses jetables polluent-elles votre base de données e-mails ?”

  1. Merci Diane pour cet article ô combien utile ! Je vais faire un changement sur l’inscription de la mailing list : rassurer 😉

  2. Bonjour, merci, personnellement j’utilise une autre adresse email (Laposte et alias) »Trash/Poubelle » que mon adresse principale pour tout ce qui est sujet au spam, donc je connais certains des « schémas » et donc il est plus facile de les détecter, mais bon rappel pour l’avenir de la liste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut