Comment écrire un email de vente efficace ?

Vous disposez d’une liste de diffusion et vous souhaitez promouvoir efficacement vos offres.

Sur ce point, le doute n’est pas permis  :
l’écriture joue un rôle crucial dans la transformation de votre prospect en client.

Trouvez les bons mots, susciter des émotions, rentrez dans l’univers intérieur de votre prospect. 

Partez à la découverte de comment écrire un email de vente efficace ?
L’email est un canal parfait pour la conversion ou la vente.

I. Découvrez 2 astuces pour écrire des emails de vente efficaces

Elles incitent vos destinataires à lire vos messages et à passer à l’action dès la fin de la lecture.

Ces astuces s’utilisent également dans une stratégie de relances.
L’objectif final d’un email de vente est bien sûr :

  • la première vente,
  • l’up-selling (vente additionnelle),
  • la « nouvelle » vente ou la fidélisation du client.
Ecrire un email de vente efficace

II. Astuce n°1 pour un email de vente réussi

II.1 Vendre nécessite l’étude du couple bénéfice/conséquence

Vous aurez beau écrire un excellent email de vente, l’ordre du couple bénéfice/conséquence est primordial.

Pour le comprendre, prenons un exemple : le cas des fumeurs.
En 2023, la question de mourir dans des conditions atroces connaît une réponse certaine.

Alors pourquoi des personnes sont-elles prêtes à courir ce risque ?

C’est très simple : le bénéfice, le plaisir de la fumée arrive bien avant la conséquence.

Cette dernière est lointaine et les fumeurs se disent qu’ils auront bien le temps de réagir

La règle essentielle à retenir est la suivante :

  • La conséquence arrive avant le bénéfice : l’achat n’a pas lieu.
  • Au contraire, le bénéfice arrive avant la conséquence, la probabilité d’achat est au beau fixe.

En fait, dans ce match : le premier arrivé est le premier servi.

II.2 Les leviers de l’achat

Pour vendre, sur de nombreuses cibles, vous devez susciter une émotion chez votre lecteur.

Elle est fréquemment omise lors de la rédaction des messages de vente et c’est bien dommage.

Les futurs clients achètent quand ils font face à au moins une des situations suivantes  :

  • une frustration,
  • une peur (perdre quelque chose),
  • un problème à résoudre,
  • une colère,
  • une situation de bien-être,
  • un gain,

Les cibles sécuritaires tels que les avocats ou les cibles rationnelles (l’informatique, la comptabilité) sont moins réceptive à l’émotion.

Sachez donc positionner le curseur au bon endroit.

II.3 L’élément obligatoire

Il se nomme  la curiosité.
Prenons la première brique de l’email : l’objet.

Comment susciter de la curiosité dans l’objet ? 

Il suffit d’y trouver  :

  • un résultat ou un bénéfice,
  • une nouveauté,
  • une curiosité…

Exemple d’un résultat : 300  nouvelles adresses emails en 30 jours.

En cours de message, avant l’appel à l’action, vous dévoilez l’offre.
Vous avez attisé la curiosité de votre lecteur, il est prêt à acheter.

Il vous reste à choisir le meilleur angle selon le profil de votre client idéal !

III. Astuce n°2 pour un email – l’urgence

L’urgence est un excellent levier, il est possible de la matérialiser de plusieurs façons :

  • une période limitée (heure, date…),
  • une offre exclusive en nombre d’unités,
  • une offre de lancement (le prix variera ensuite).

Le destinataire passe à l’action tout de suite ou très rapidement pour bénéficier de cette opportunité.
En cas d’inaction, elle ne sera jamais plus disponible ou le prix augmente : l’offre irrésistible est partie.

Attention, cette astuce est comme le vin : elle est à consommer avec modération.

Trop d’urgence tue l’urgence !

IV. Quelle est la meilleure promotion : une perte ou un gain ?

Pour conclure, revenons aux émotions.
Il est démontré qu’il est plus facile de vendre une perte qu’un gain.

Pourquoi ? 

Nous possédons une meilleure perception de ce que nous avons déjà eu ou avons.
Quand nous ne possédons pas encore quelque chose, nous l’imaginons.
La situation est différente.

Vous avez l’objet ou le service.
Pensez à votre abonnement téléphonique.
La plupart d’entre nous, possèdent des forfaits data qu’ils n’utilisent pas entièrement.

Pourtant, nous les conservons.
Ce phénomène caractérise la peur de perdre.

On se dit, on ne sait jamais, je peux toujours en avoir besoin.

Quand vous vendez par email, essayez toujours de présenter votre offre sous la forme d’une perte. 
Vos résultats seront meilleurs.

V. Actions à mettre en place

Agissez - Mettez en pratique

Passez à l’action tout de suite :

  • choisissez une situation,
  • suscitez la curiosité dans l’objet,
  • rédigez le corps du texte,
  • mesurez les résultats.

Le tour est joué !

Et avant tout envoi, pensez à vérifier l’orthographe.

Reverso est une solution utile à bien des égards, gratuite jusqu’à un certain seuil.
Outre, l’orthographe, elle est en mesure de vous proposer une récriture de vos écrits.


Testez l’outil
: Reverso 

Inscription à la newsletter

Recevez le message du mardi sur l’Email Marketing.
Téléchargez le livret pour découvrir 9 astuces à utiliser tout de suite pour accroître vos taux d’ouverture.

Envoi d'un message tous les mardis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut